Commissariat général au tourisme

Les Pages Pro

De la nécessité d'avoir un pilote dans l'avion. Réflexions sur les bonnes échelles de la gouvernance touristique Article extrait de la revue Espaces n°311

Au cours des dernières années, le paysage institutionnel touristique français a été profondément modifié, tant par la raréfaction des crédits publics que par les bouleversements induits par internet. Dans un souci de meilleure efficacité, de nouveaux échelons de gouvernance touristique ont été déployés, dont l'objectif majeur est la recherche d'une meilleure cohérence avec l'échelon de la “destination”. Mais on ne peut continuer à expérimenter à outrance, ni penser que le seul enjeu de la gouvernance touristique est un enjeu marketing. La désignation d'un pilote unique est nécessaire.

[Cet article est le fruit d'échanges entre des dirigeants de cabinets conseils du tourisme, de la culture et des loisirs, dans le cadre du Géfil, leur syndicat national affilié à Cinov.]

Auteur(s) Pierre-Henri Gaudriot, Jean-Michel Grard, Annie Chanu, Thierry Fernandez Soler
Editeur Revue Espaces
Date de parution Mars 2013
Nombre de pages 6

Disponibilité