Commissariat général au tourisme

Les Pages Pro

Marques de destination (1re partie) Des stratégies de plus en plus partagées

Marques de destination (1re partie) • Des stratégies de plus en plus partagées

Les logiques de communication incitent un nombre croissant d'organismes de tourisme à créer des marques de destination valorisant leur image touristique.La création de telles marques les renvoie inévitablement à une réflexion sur leur organisation. Longtemps, on a considéré que le “territoire de développement” du tourisme devait nécessairement se calquer sur le “territoire de communication”. Ce n'est plus le cas aujourd'hui : l'heure est aux stratégies partagées. La pertinence d'une marque de destination renvoie à l'adéquation entre l'image, perçue par les clients, et l'identité, vécue par la population. Elle renvoie aussi au partage d'une vision commune de l'avenir par les acteurs locaux.


Editeur Editions Espaces tourisme & loisirs
Date de parution Mai 2012
Nombre de pages 47

Disponibilité

Table des matières

Quel échelon territorial pour quelles marques de destination ? Vers de nouvelles intelligences territoriales Véronique Brizon

Marque de destination et identité territoriale. Des destins liés. Sylvie Rebillard

Des stratégies partagées pour des marques de destination pertinentes. L'exemple du Limousin. Claude Bannwarth, Marie Bergereau, Pierre Édouard

Le Limousin partage son avenir touristique. Naissance d'une marque de destination. Christèle Coursat

La stratégie de marque de Brive. 100 % gaillarde, 100 % réussie. Stéphane Canarias, Élise Dunaud

Savoie Mont Blanc. La destination crée l'organisation touristique. Claudie Blanc-Eberhart

Les marques touristiques en région Centre. Un enjeu partagé dans la compétition internationale. Vincent Garnier

Le Jura : un département, un massif, deux marques. Jean-Pascal Chopard

La marque Pays Basque. Une marque collective pour des enjeux (pas que) touristiques. Corinne Cerveaux

Organisation du tourisme en France. Cinq propositions pour une meilleure gouvernance. André Chapaveire